Communiqués   Accueil

cfdt

Ile de France

<<< Retour

Aériens | Grève des personnels de la Direction Général de
l'Aviation Civile
 


Fédération
Générale
Transports
Environnement

 

  

 

Communiqué de presse de la FGTE Branche Aériens
Paris, le 22 février 2010


Grève des personnels de la Direction Général de l'Aviation Civile

 

Dans un double contexte de négociations en vue d'un accord social de 2 ans, et de conflit autour de l'annonce sans concertation d'un prestataire unique de navigation aérienne à courte échéance pour les 6 pays du FABEC, aux conséquences sociales inacceptables, le Directeur général de l'Aviation civile est confronté à une augmentation du nombre de syndicats appelant à la grève (CFDT, CFTC, UNSA, CGT, FO, CGC) et à une grogne grandissante des personnels.
Il a choisi de s'adresser directement aux personnels au travers d'une lettre ouverte aux syndicats, les invitant à revenir autour de la table de négociations, et ne retenant que l'aspect "politique" de la décision ministérielle de Fabec intégré alors que l'administration est incapable de répondre sur les inévitables conséquences sociales de ce FABEC intégré.
Pour le SPAC-CFDT, qui n'a jamais quitté la table des négociations, la lettre que le Directeur général de l'Aviation Civile vient de commettre n'apporte rien au débat mais semble préparer un "Plan Communication" sur le thème "La DGAC veut dialoguer, les syndicats refusent ce dialogue et donc la grève est injustifiée...".
Cette communication constitue donc au mieux ce qu'on appelle une manœuvre dilatoire.

C'est pourquoi le SPAC-CFDT a souhaité répondre au Directeur général et lui préciser que :

  1. Le SPAC-CFDT n'a jamais quitté la table de négociation, de ce point de vue cette lettre est pour le moins étonnante...

  2. Le SPAC-CFDT s'oppose au FABEC intégré et demande une confrontation réelle de ses points de vue avec ceux de l'administration pour trouver un accord

  3. Le SPAC-CFDT constate qu'il n'obtient aucune réponse concrète à ses questions concrètes sur les aspects sociaux du dossier Fabec intégré comme sur d'autres

  4. Le SPAC-CFDT demande que les revendications des personnels soient entendues pour qu'un véritable dialogue social s'engage.

La lettre du Directeur général aux Organisations Syndicales, ainsi que la réponse du Bureau National du SPAC-CFDT sont disponibles sur le site www.spac-cfdt.org.

Le SPAC-CFDT maintient en conséquence son appel à une grève massive le 25 février 2010.

Une réunion de conciliation est prévue le lundi 22 février à 14h00

Contact :
Guillaume RAMONET
06 25 43 24 80

 

 

Accueil

<<< Retour

CRTE Ile de France © 2017 - Tous droits réservés