Communiqués   Accueil

cfdt

Ile de France

<<< Retour

Urbains | Négociation sur les salaires minimas conventionnels
dans la branche des transports urbains de voyageurs
 


Fédération
Générale
Transports
Environnement

 

  

 

Négociation sur les salaires minimas conventionnels dans la branche des transports urbains de voyageurs


Communiqué de presse du Syndicat National des Transports Urbains CFDT

La CFDT prend acte de la proposition d’augmenter les salaires minimas conventionnels de + 1,6 % à compter du 1er janvier 2009 faite par l’UTP. Si effectivement l’ensemble des organisations syndicales présentes lors de la Commission Paritaire Nationale (CPN), de la Branche des Transports Urbains de Voyageurs qui s’est tenue le 1er juillet dernier, ont demandé + 3 % d’évolution sur les salaires minimas conventionnels, il s’agissait d’une proposition commune et non d’un seuil, la CFTC avait d’ailleurs adhéré à condition que cette distinction soit faite.

La CFDT trouve donc particulièrement maladroite l’intervention hâtive du représentant de la CFTC dans l’article du journal « L’ECHO » paru le 2 juillet dernier et dans lequel il affirme « qu’une nouvelle réunion a été programmée pour le 30 septembre après le désaccord constaté mercredi ».

D’une part, il n’y aura pas de sujet portant sur les salaires à l’ordre du jour de la réunion du 30 septembre prochain, la négociation de branche étant close. Un accord est ouvert à signature jusqu’au 13 juillet.

D’autre part, l’UTP, après avoir proposé initialement + 1,3 % au 1er janvier et + 0,3 % au 1er juillet 2009 lors de la CPN, a fait parvenir aux organisations syndicales un projet d’accord avec une nouvelle proposition à + 1,6 % à compter du 1er janvier 2009 cette fois-ci.

Dans un contexte de crise économique et sociale où les entreprises demandent à leurs salariés de produire de plus en plus d’efforts et où l’évolution du pouvoir d’achat, elle, n’est pas à la hauteur de ces efforts fournis, la proposition du syndicat patronal est pour le moins frileuse.

Cependant, la CFDT, fidèle à ses valeurs, notamment de démocratie et de solidarité, demandera à toutes ses sections syndicales issues des réseaux concernés par les salaires minimas conventionnels de s’exprimer avant de se prononcer définitivement pour ou contre cette proposition d’accord.

Paris, le 06 juillet 2009

Patrick MAILLIER
Secrétaire du SNTU
06 77 05 36 26

 

 

Accueil

<<< Retour

CRTE Ile de France © 2017 - Tous droits réservés